Une photographie de Mari Mahr

LE BALLON ROUGE

par Mévée

Liberté

Sommaire

Il avait passé les frontières
dans le frémissement des vents
en clandestin
en solitaire
vagabond des lumières
aventurier du firmament.

Il avait frôlé les montagnes
comme une main le bout d'un sein.

Il avait respiré les vagues
dans leur lent reflux incertain
en amateur
en connaisseur
en humeur de grand large
en maraudeur d'embruns.

Il avait vu l'enfant secret
assis sur l'escalier de pierre.

Il l'avait vu
jusqu'en son cœur
jusqu'en sa peine
jusqu'au plus profond de ses rêves.

Il avait vu l'enfant secret
et son voyage s'arrêta là
entre les yeux rêveurs
et la nacre du bout des doigts.