Une photographie de Mari Mahr

Ta colère

de Pascale

Festins

Sommaire

 

Elle m’aspire
m’envahit
me dissous,

Elle m’explose
m’émiette
m’éparpille,

Elle me dévore,
se nourrit de mon silence
et, repue, se tait
lorsque, immobile,
je n’est plus.

Pascale